CHRONOLOGIE DECIZOISE

 

                                                            XVIIIe siècle :

 

 

Nuit du 8 au 9-11-1701 : les églises de Decize sont cambriolées.

2-4-1702 : Une jeune fille meurt de la rage à Brain.

1702-1703 : Révolte des Camisards.

 

1704-1705 : Conquête de la Savoie, de Nice et du Piémont.

1705 : Gelées en mai et en octobre.

 

1707 : Décès du duc Philippe-Julien. Son fils Philippe-Jules lui succède.

6-10-1707 : Crue de la Loire et de lAron.

 

Hiver 1709-1710 : Famine. 80 morts à Saint-Privé, peut-être 500 à Saint-Aré et Saint-Maurice

6-11-1710 : Baptême de Claude-François Lizarde de Radonvilliers, futur académicien.

1710 : Deux sśurs grises de la Charité viennent sétablir à Decize.

                                                                                   

1711 : Décès successifs du Grand-Dauphin, du duc de Bourgogne, du duc de Bretagne, héritiers présomptifs du trône.

 

1-9-1715 : Décès de Louis XIV. Son arrière-petit-fils lui succède. Régence de Philippe dOrléans.

 

1722 : Début de lAffaire Méritte, escroquerie à loctroi.

 

1724-1725 : Bernard de Borniol installe une verrerie à Decize.

1725 : Mariage de Louis XV avec Marie Leszczynska.

 

1730 : Le pont de Crotte est rebâti en pierres.

1730 : Louis-Jules-Barbon de Mancini, né en 1716, se marie avec Mlle de Pontchartrain.

                                               

Illustrations : L'Emile de J.-J. Rousseau, édition en feuilletons, XIXe siècle.

 

1731 : Froid rigoureux, neige. La Loire est gelée.

 

1733 : Crue de la Loire.

                                               

1736-1746 : construction de la Porte de Paris à Nevers.

 

1737 : Elections annulées : le duc nomme les échevins.

                                               

1742 : A lâge de 26 ans, Louis-Jules Barbon de Mancini entre à lAcadémie Française.

 

1744 : Crue de la Loire.

1744 : Guerre contre lAutriche.

 

14-6-1751 : Baptême à Saint-Aré de Gabriel, fils de Jacques Desprez de Roche et de  Gabrielle Adrienne Esmalle.

 

1752 : Le poids de lhorloge tombe et crève le toit de la chapelle de lhôpital.

                                               

1755 : Pierre Babaud de la Chaussade réorganise les forges de Guérigny.

                                                                                   

1756-1763 : Guerre désastreuse contre les Anglais : perte du Canada, de lInde et dune grande partie des Antilles.

5-1-1757 : Attentat de Damiens contre le roi.

10-10-1762 : Procès de Callas.

 

1763 : Labbé de Radonvilliers est reçu

à lAcadémie Française.

                                                                                   

1764 : Expulsion des Jésuites.

 

30-5-1766 : Mariage à Verneuil de Louis-Jean de Saint-Just et de Marie-Anne Robinot.

 

25-8-1767 : Baptême à Saint-Aré de Louis-Antoine de Saint-Just.

 

1768 : Édition à Paris de La Manière d’apprendre les Langues, livre écrit par l’abbé de Radonvilliers.

                                                                                   

15-8-1769 : Naissance à Ajaccio de Napoléon Bonaparte.

1769 : Louis-Jules-Barbon Mancini devient duc de Nevers.

                                               

Plan de Decize, Terrier Grenot 1771.  

Portail de l'Hôtel Blondat.

                                              

 

1770 : Début de la construction du pont de Loire à Nevers.

16-5-1770 : Mariage du Dauphin Louis-Auguste avec Marie-Antoinette dAutriche.

 

A partir de 1771 : plantation de la Promenade des Halles.

                                                                                   

1774 : Décès de Louis XV. Louis XVIcommence son règne.

 

7-10-1775 : Pose de la première pierre du nouveau pont de Loire.

1775-1783 : Guerre dIndépendance des colons anglais dAmérique.

 

1778 : Léonard Robinot le Jeune vend à la municipalité une maison qui servira dhôtel de ville. 

21-3-1778 : Le duc de Nevers vend le château de Decize à Pierre Douette.

Août-octobre 1778 : épidémie, 140 morts.

 

1785 : Melchior Renaud est élu maire de Decize.

 

1786 : Première ascension du Mont-Blanc.

 

1787 : Réélection de Melchior Renaud. Polémique à propos de fraudes.

 

15-17 janvier 1789: Importante crue de la Loire. Plusieurs bateaux sont coulés. 

16-4-1789 : Décès à Paris de labbé de Radonvilliers.

 

 

PENDANT LA REVOLUTION A DECIZE

 

En 1789 :

 

1er mars :            Elections des délégués et rédaction du Cahier de Doléances à Saint-Privé.

7 mars :               Elections des délégués et premier Cahier de Doléances à Saint-Aré.

8 mars :               Deuxième Cahier de Doléances de Saint-Aré, rédigé par les notables et le juge Guillaume Decray.

31 juillet :            La Grande Peur arrive à Decize : la garde bourgeoise, organisée par Victor Burgat de Saint-Hilaire, surveille les ponts et les routes.

9 septembre :   Coup de force à Decize. Blondat de Levanges  et ses partisans occupent l’hôtel de ville et détiennent trois otages pendant une journée.

 

En 1790 :

 

                             Les élections municipales sont marquées par une vive polémique entre les clans Renaud et Blondat. Melchior Renaud est réélu.

28 mai :              La ville est envahie par une foule de paysans et habitants des faubourgs qui exigent que le maire baisse le prix du pain. La manifestation se termine en beuverie.

14 juillet :          Victor Burgat de Saint-Hilaire représente Decize à la Fête de la Fédération à Paris. A Decize, devant cinquante hussards et les habitants de la ville, le maire Melchior Renaud prononce un serment de fidélité à la Nation.

12 & 13 novembre :      Crue de la Loire. Le pont de Crotte est détruit, de même que la levée d’Aron.

 

Caricature sur un registre judiciaire.

En-tête d'un document administratif. A.D. Nièvre.

En 1791 :

 

Mars :               Dispersion des religieuses du couvent Sainte-Claire de Decize.

26 avril :           Délimitation de la commune de Decize.

28 avril :           Emprisonnement de trois religieuses réfractaires au couvent des Minimes.

4 juin :              Emeute frumentaire à Lucenay-les-Aix : un groupe d’hommes pille les greniers à blé et maltraite plusieurs bourgeois.

Juin :                Après la fuite du roi, la garde nationale est réorganisée, Burgat de Saint-Hilaire est destitué et remplacé par François Aré Blondat-Modérat.

8 juillet :           Tableau de la population et des citoyens actifs et des électeurs du district. Decize, divisée en quatre communes, compte 2212 habitants.

26 août :          Procès des principaux émeutiers de Lucenay.

8 septembre : Le conseil municipal de Decize envoie une adresse aux députés de l’Assemblée Nationale pour les féliciter d'avoir voté la Constitution. Lors de l’élection à l’Assemblée Législative. Antoine Durin, juge au tribunal de Decize, fait partie des nouveaux députés.

15 novembre :  François Aré Blondat-Modérat est élu maire de Decize, Jean Dumont-Millet et Olivier Narjot sont ses officiers municipaux, Gilbert Nachard responsable de la police.

Avril à novembre :       Apurement des comptes des cures, dîmes, fabriques des paroisses.

 

En 1792 :

 

5 août :               Première arrestation de Melchior Renaud, suspect d’être un agent royaliste.   

2 septembre :   Exécution de Gabriel Desprez de Roche (parmi 116 victimes) à la prison des Carmes, à Paris.

1er novembre : Réorganisation de l’état-civil, désormais tenu par lestement municipaux.

1er décembre :Le notaire Michel Conquis est élu maire de Decize. Cette élection est contestée. Plusieurs plaintes pour fraudes sont déposées.

2 décembre :    A Saint-Privé, l’ingénieur Claude Nicolas Tourret est élu maire.

 

En 1793 :

 

Janvier :            Jean-Baptiste Rérolle est élu maire de Decize.

Mars :                 Levée en masse de « volontaires » : le recrutement est entaché de favoritisme et provoque des désertions.

17 avril :            Les représentants en mission Collot d'Herbois et Goyre-Laplanche viennent à Decize, afin d'examiner la situation politique, punir les contre-révolutionnaires et ranimer l'esprit sans-culotte.

27 avril :            Un convoi de 54 "volontaires" part pour Autun, sous la conduite du citoyen gendarme Forestier. Des listes de suspects circulent : certains sont enfermés dans les caves des Minimes.

2 mai :                Fuite et seconde arrestation de Melchior Renaud, incarcéré aux Minimes.

22 mai :            Le conseil municipal de Decize proclame, à l’instar des autorités nationales, que la Patrie est en danger. Il demande des armes. On arrête les premiers suspects.

Juillet :              Joseph Fouché, représentant en mission dans la Nièvre et l’Allier, arrive à Nevers.

25 septembre : Les prêtres salariés de la Nation doivent se marier ou adopter un enfant orphelin (arrêté du directoire du département).

19 octobre :     Premier divorce à Decize : Anne Charlotte Alixand se sépare de Jean-Baptiste Charles Trutié de Varreux, émigré. Une dizaine de divorces de femmes d’émigrés sont prononcés dans le canton.     

1er Novembre : Naissance à Decize de Brutus Brenier. Dans la table décennale de 1801, il sera prénommé Jean-Pierre.

Novembre :     "Mission Henriot" à Decize. Pillage, sanctions contre les responsables soupçonnés de modérantisme.

Novembre et décembre : Arrestation de prêtres insermentés : Deschamps (Thianges), Cantat (La Nocle), Follereau (Ville-les-Anlezy), Geoffroy (Fleury-sur-Loire)…   

7 décembre :    Noël Pointe, Socrate Damours et Grangier viennent à Decize. Les élus modérés sont remplacés.  

17 décembre (26 Frimaire an II) : La Commune des Sans-Culotte d'Aron (ci-devant Saint-Privé) est rattachée à celle de Rocher-la-Montagne (ci-devant Decize-Saint-Aré).

23 décembre (2 Nivôse an II) : Une taxe sur les "riches égoïstes" est appliquée à plusieurs nobles et bourgeois de Decize.

 

Au tribunal.

Au travail, ill. L'Emile, cf. infra.

 

En 1794 :

14 février :       Déportation à Nantes et Brest de 61 prêtres insermentés. Presque tous mourront au cours du transport. Jacques Imbert, rescapé, racontera leur supplice.

30 avril :           Arrestation du curé Piron.

28 et 29 juillet (9 et 10 Thermidor an II) : Robespierre, Saint-Just et Couthon sont arrêtés et guillotinés. Pendant les semaines suivantes, plusieurs citoyens internés aux Minimes sont libérés. Les "modérés" relèvent la tête et accusent au Directoire départemental les "terroristes" comme Gaudry l'Aîné, Grangier, Henriot...

 

En 1795 :     Guillaume Pallierne de Chassenay, émigré en 1791, est tué au combat en Vendée.

 

25 et 26 Thermidor : Dans les dernières années du siècle, la Foire de Decize qui se tient ces deux jours est la plus importante du département.

14 Germinal an VII : Crue de la Loire. Des stocks de charbon sont détruits au port de la Charbonnière.

Nuit du 23 au 24 juin 1800 (3 et 4 Messidor an VIII) : L'arbre de la liberté, planté place de l'horloge, s'effondre.

 

 

RETOUR