Un médecin decizois fabrique de l’or

                                                                et risque d’être brûlé vif.

 

            Une accusation très grave est portée en août 1677 contre maître Denis Lhomme, docteur en médecine résidant à Decize, et son épouse Marie Falque. Plusieurs voisins, les officiers municipaux et les responsables des impôts les accusent de fabriquer de l’or faux. Denis Lhomme aurait fait fondre des pièces, des bijoux et divers objets, mélangés à d’autres produits de sa composition. Un orfèvre est venu témoigner, mais la fouille complète de la maison ne permet pas de trouver le plus petit lingot. Marie Falque est entendue par les enquêteurs, en l’absence de son mari, qui a trouvé plus prudent de partir en voyage…

 

Cf. Pierre Volut, Decize en Loire assise, ch. XV, p. 306.

 

*****

SOMMAIRE